Désherber en respectant l’environnement

L’été approche, votre jardin a passé l’hiver en proie aux intempéries, et il mérite d’être rafraîchi. Que vous vouliez faire un potager, aménager une terrasse ou cultiver de nouveaux plants, l’une des premières étapes indispensables, c’est de désherber votre espace vert. Vous devez le faire pour plusieurs raisons différentes. Premièrement, pour l’esthétique, et deuxièmement parce que si vous ne le faites pas, les différents éléments que vous planterez ne prendront pas correctement et vos plantes auront tendance à mourir.

Se débarrasser des indésirables

Le but en désherbant, c’est d’éviter que les plantes de votre jardin ne soient pas en concurrence avec des herbes indésirables. De plus, la plupart des plantes que vous achetez ne proviennent pas d’un pays où le climat et la terre ressemblent à celle de votre jardin. Elles s’adaptent donc moins facilement, et elles ont besoin d’un peu plus de temps. Si ces mêmes plantes sont entourées de mauvaises herbes, ces dernières vont voler tous les minéraux disponibles et il ne restera plus rien pour les plants que vous voulez voir pousser.

 

Autre point qui vous pousse à vous occuper des mauvaises herbes qui envahissent votre jardin : les maladies. En effet, les mauvaises herbes sont plus sensibles à certaines maladies et peuvent facilement les transmettre aux plantes que vous cultivez. Vous pourriez donc vous retrouver avec des pucerons qui grignotent petit à petit vos plantes bien-aimées.

 

Le but est donc d’enlever toutes les mauvaises herbes et les plants nocifs. Par mauvaises herbes, on entend les plantes qui s’invitent partout sans qu’elles ne soient invitées. Ces plantes ne sont pas méchantes, elles sont plus indésirables, et on s’en passerait bien. Il est vrai qu’un jardin dans lequel ce sont les mauvaises pousses qui font la loi n’est pas très agréable à voir.

 

Pour venir à bout des mauvaises herbes, il est possible d’utiliser un herbicide. Cependant, en utilisant de tels produits chimiques, vous contaminez les sols et les organismes vivant tout autour. Pour éviter de polluer, d’autres façons de désherber, naturelles cette fois, existent, comme en utilisant un desherbeur electrique ou un desherbeur thermique.

Les différentes méthodes de désherbage écologique

Dans un premier temps, il y a les méthodes de grand-mère qui consistent à renverser de l’eau bouillante sur chaque parcelle que vous souhaitez détruire. L’eau brûlante viendra ébouillanter les racines de la plante. Cependant, ce genre de technique demande du temps, et est efficace sur une petite surface, et non dans le cas où vous vous attaquez à un jardin entier.

 

Pour ce genre de situation, il existe deux solutions : utiliser un desherbeur electrique ou un desherbeur thermique.

Le désherbeur électrique

C’est l’alternative parfaite aux herbicides chimiques. Il est efficace, simple d’utilisation, et économique. Il sera parfait pour entretenir vos allées, votre cour, vos différents massifs, et votre potager, le tout sans abîmer vos plantes avec des produits d’origine chimique.

Il vous suffit de le brancher sur une rallonge électrique et le tour est joué, vous êtes fin prêt à vous débarrasser de vos mauvaises herbes.

 

Le principe du désherbeur électrique est simple : la température monte jusqu’à 650 degrés dans un délai très court, ce qui entraîne un choc thermique au niveau de la mauvaise herbe, le tout en dix secondes. Même si la plante semble en bon état immédiatement après l’opération, le résultat ne tardera pas à apparaître et c’est d’une plante toute desséchée dont vous pourrez vous débarrasser. En plus de désherber, vous pouvez utiliser votre desherbeur electrique pour allumer le charbon de votre barbecue. C’est donc une machine deux en un.

 

Veillez tout de même à prendre quelques précautions, et notamment à poser votre appareil sur une surface plane et non inflammable.

Le désherbeur thermique

Cet outil est une autre solution efficace pour éliminer durablement mauvaises herbes, mousse et autres plantes qui n’ont rien à faire dans votre jardin. Pas besoin d’utiliser de produits chimiques, vous respectez les petites bêtes qui vivent à vos pieds, et grâce à son long manche, pas besoin de vous baisser et risquer de vous faire mal.

 

Il vous suffit de passer trois à quatre secondes au niveau de l’endroit où vous souhaitez faire disparaître les mauvaises herbes. Le desherbeur thermique fait éclater les cellules de la plante pour que celles-ci arrêtent de se développer. Deux ou trois jours plus tard, elle aura disparu. Comme le fonctionnement du désherbeur thermique se fait grâce à des flammes, vous utiliserez entre 600 à 1 000 g de combustible par heure.